nom_site_spip
Accueil > Thématiques > Santé et environnement > Les manipulations du Vivant : les OGM

Les manipulations du Vivant : les OGM

Extrait vidéo de la conférence de Gilles-Eric Seralini au Colloque de recherches sur le vivant 2011

Au cours de sa conférence au Colloque de recherches sur le Vivant 2011, Gilles-Eric Seralini a synthétisé les grands défis qui se posent à l’humanité en spécifiant que des solutions existent car « la vie se régénère toujours quand on cesse de l’agresser » .

Gilles-Eric Seralini a notamment fait le point sur les voies possibles pour nourrir la population mondiale toujours en croissance, avec une alimentation moins carnée et des cultures plus diversifiées : l’élevage est très consommateur d’eau et les monocultures intensives dominantes (soja, maïs, blé et riz) servent en grande partie à nourrir le bétail. Il existe 30 000 plantes comestibles connues et 4 sont très prédominantes…

Dans cet extrait vidéo, Gilles-Eric Seralini explique pourquoi les OGM ne sont en aucun cas une solution pour résoudre le problème de la faim dans le monde. Les analyses d’impact des OGM sur les organismes des animaux sont réalisées par les laboratoires producteurs d’OGM qui les tiennent secrètes.

Contre toutes les pollutions environnementales, des solutions de détoxification existent.

Le 19 septembre 2012, l’équipe de Gilles-Eric Seralini a publié les résultats de l’étude qu’elle mène depuis 2 ans sur des rats nourris au maïs OGM : même à faible dose, l’OGM se révèle très toxique et souvent mortel pour les rats.

Toutes les informations à propos de l’étude sur le site du CRIIGEN

Gilles-Eric Séralini est professeur des Universités à Caen en biologie moléculaire, chercheur sur les effets des pesticides, de différents polluants, et des OGM sur la santé. Il a dirigé de 1991 à 2010 une douzaine de thèses expérimentales notamment sur hormones sexuelles et cancers. Il a publié plus de 150 communications internationales en revues à comité de lecture et colloques, sans compter les revues nationales.

Président du Conseil Scientifique du CRIIGEN (Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le Génie Génétique), expert pendant 9 ans pour le gouvernement français dans l’évaluation des risques des OGM, pour l’Union Européenne et différents pays, il a publié en 2007 l’étude la plus détaillée sur les signes de toxicité d’un OGM commercialisé (MON863) et en 2009 sur 3 OGM. 

Il a été membre de la Commission Borloo-Lepage pour concrétiser un certain nombre de décisions prises au Grenelle de l’Environnement et réévaluer les biotechnologies au sein de l’Union Européenne (2007-2008). Plus de 600 chercheurs et médecins de 30 pays le soutiennent dans ses prises de positions (www.criigen.org et www.sciencescitoyennes.org) Co-directeur du Pôle Risques de l’Université de Caen (MRSH-CNRS). Chevalier de l’Ordre National du Mérite pour l’ensemble de sa carrière en biologie, par le Ministère de l’Écologie (2008).

 Denis Guichard - Un nouveau regard sur le vivant - Tous droits réservés  - Webmaster : GSC