nom_site_spip
Accueil > Thématiques > Santé et environnement > Génération Cobayes Non Merci !

Génération Cobayes Non Merci !

« Nous refusons que les OGM et les pesticides qui leur sont associés soient testés grandeur nature sur nous et les animaux que nous consommons ! » : c’est l’un des combats des jeunes engagés dans l’Appel de la Jeunesse. Ils ont lancé un nouveau mouvement de sensibilisation à grande échelle sur les questions de santé environnementale : des informations à faire circuler pour connaître, comprendre et faire pression !

En 2008, après le décès d’un camarade étudiant à cause d’un cancer, un groupe de jeunes décide d’en savoir plus sur tous les aspects de cette maladie. Ils organisent des conférences avec des psychologues, médecins, chercheurs en santé environnementale… Ils découvrent ainsi que de nombreuses causes de cancer sont liées aux activités humaines : alimentation industrielle, OGM, pollutions chimiques dont nos corps sont imprégnés, industrie nucléaire, téléphonie mobile…

JPEG - 17.6 ko
Logo de la Greenpride

Ils décident alors de lancer le collectif Appel de la Jeunesse pour que cesse cet effroyable constat : depuis 25 ans, chaque année, en France, le nombre d’enfant touchés par le cancer augmente. Et la tendance s’accélère ! Ils veulent que soit reconnue l’épidémie des maladies chroniques (infertilité, diabète, obésité, maladie cardio-vasculaire, allergies, affections mentales) et leurs causes environnementales.

Ce collectif rassemble les organismes étudiants et jeunes qui s’intéressent aux liens entre santé et environnement.

Leurs objectifs ?

  • s’informer et partager l’information,
  • interpeller les industriels,
  • interpeller les responsables politiques sur la réglementation.

L’Appel de la Jeunesse agit par des formations, comme Let’s talk about sex, sur les perturbateurs endocriniens. Les jeunes interviennent dans les campus et lycées, conférences.

En 2011 et 2012, la Greenpride a rassemblé de nombreux jeunes en deux weekends festifs de concerts, conférences et défilés.

En 2012, l’Appel à la Jeunesse a lancé la campagne « Génération Cobayes Non Merci » pour dénoncer le système d’autorisation de mise sur le marché des OGM / pesticides auprès des pouvoirs publics.


Le 4 octobre 2013, au cours d’une soirée intergénérationnelle, cette campagne devient le mouvement des 18 – 35 ans : « Génération Cobayes Non Merci ».

"Les messages communiqués sur ces sujets sont très anxiogènes et tétanisent notre génération, explique Damien Hensens, coordinateur de l’Appel de la Jeunesse. Nous voulons agir pour que que chacun puisse avoir le choix de vivre en bonne santé. Beaucoup d’associations sont expertes sur les thématiques de santé et environnement. Notre objectif est de rendre leurs messages audibles auprès des jeunes par des actions de conseil, d’information et de formation. Afin de faire connaître, comprendre et faire pression."

Toxique planète

Au cours de la soirée du 4 octobre André Cicolella, chercheur à l’Ineris [1] et président du très actif Réseau Environnement Santé présente son ouvrage Toxique planète : le scandale invisible des maladies chroniques (éditions le Seuil). Il y démontre que notre environnement (pesticides, pollution industrielle, diesel…) est l’une des causes principales de l’explosion des maladies chroniques. Les diabètes, cardiopathies, accidents vasculaires ou affections respiratoires déferlent. Et les cancers bien sûr : 1000 nouveaux cas surgissent tous les 24 heures en France.

A partir de données statistiques fournies par l’assurance maladie, accumulées pendant 40 ans, André Cicolella montre la progression des maladies, très disparate par région. Pour l’auteur, le contexte environnemental propre à chaque lieu de vie est à l’origine de 50 % des cancers constatés.

Et les dépenses de santé explosent : "La crise du système d’assurance-maladie n’est pas une crise économique comme on le dit trop souvent, écrit-il, mais elle est avant tout une crise sanitaire. C’est parce que les maladies chroniques explosent que les comptes de l’assurance-maladie et, plus largement, ceux de l’ensemble de la Sécurité sociale sont en permanence déséquilibrés…"

André Cicolella s’exprime devant les jeunes... et les moins jeunes : "Nous avons gagné la bataille du bisphénol A, puisqu’il est désormais interdit dans les biberons et les boîtes de conserve." Mais il reste beaucoup d’autres batailles à gagner.

"L’enjeu pour vous, les jeunes, est considérable : il s’agit de refonder une nouvelle société. La bataille sur la santé environnementale est cruciale. On sait aujourd’hui comment agir et il n‘est pas nécessaire de tenir un discours anxiogène. Beaucoup d’initiatives vont dans le sens de cette transformation."

Les Autorisations de Mise sur le Marché se décident en Europe

Marie Odile Bertella-Geffroy, vice-présidente au Tribunal de Paris
exerce la fonction de juge d’instruction depuis 1981. Elle est spécialisée dans les dossiers judiciaires de santé publique. Elle a notamment instruit le volet non-ministériel de l’affaire du "sang contaminé", le dossier de l’hormone de croissance, soupçonnée d’avoir transmis la maladie de Creutzfeldt-Jakob aux personnes traitées par ce produit, le dossier de l’amiante à Jussieu, celui de la vaccination antihépatite B qui pourrait provoquer la sclérose en plaques...

"Dans les batailles pour la santé environnementale, explique-t-elle, le lien de causalité entre la présence d’un élément soupçonné toxique et la maladie est très difficile à démontrer. Il existe très peu d’études épidémiologiques. Je conseille à vous, les jeunes, d’agir au niveau européen. Les Autorisations de Mise sur le Marché se font en Europe, il faut se battre au niveau de l’Europe. Le droit est une arme et les politiques ont besoin de la mobilisation de la société civile."

Plus d’informations

Vous avez dit cancer ? Des causes environnementales à la prévention par Martin Rieussec et André Cicolella

Appel de la Jeunesse

Toxique planète, le scandale invisible des maladies chroniques

Dossier dans le Nouvel Observateur du 3 octobre 2013 : Comment l’environnement influe sur votre santé.

La pétition Consommateurs pas cobayes ! de Bio Consom’acteurs

Tous les articles de notre site sur le thème Santé et Environnement

Notes

[1Institut national de l’environnement industriel et des risques

 Denis Guichard - Un nouveau regard sur le vivant - Tous droits réservés  - Webmaster : GSC